EDITORIAL DU MINISTRE CALIXTE NGANONGO

Priorité à la mobilisation des ressources intérieures !

 

La situation de crise économique que traverse la planète, accentuée par la pandémie du COVID-19, place désormais notre pays face à son propre destin. Ainsi, l’Etat congolais s’emploie à mobiliser prioritairement ses ressources intérieures  propres, que sont les impôts, les douanes, les services, afin de financer son fonctionnement.

Pour donner le maximum de chance de réussite à la mobilisation de ces ressources fiscales, le Ministère des finances et du Budget, dont j’ai la charge, a mis en chantier, depuis 2016, un arsenal de réformes dans toutes les régies financières, afin qu'elles dialoguent entre elles. Le but avoué est de mieux collecter et sécuriser, en toute transparence, les recettes publiques.

A ce jour, nous sommes heureux de constater que la quasi totalité des ces réformes sont entrées en production. Il s’agit, par exemple,  du Système Intégré de gestion des finances publiques (SIGFIP),  du Système de suivi de paiement des créances de l’Etat (SYSPACE), du Système de gestion des impôts et taxes (E-TAX), du nouveau Système douanier informatisé (E-DOUANES), du Paiement électronique des droits et  taxes (E-PAY), du Bulletin électronique de solde (E-Bulletin), du Téléservices, du Numéro d’identification unique avec empreintes digitales et iris (NIU) et du Timbre électronique fiscal (TEF). 

A ces applications s’ajoute le nouveau Code général des impôts (CGI), en cours d’élaboration. 

Face aux difficultés conjoncturelles de financement de notre économie,  le Congo devrait s’inspirer de l’expérience de nombreux pays non exportateurs de pétrole, pour augmenter les ressources non pétrolières, susceptibles de contribuer au renforcement de ses équilibres financiers

Voilà pourquoi, j’instruis les cadres et agents de toutes les  régies financières de s’approprier ces réformes, pour assainir les finances publiques et assurer ainsi le financement du fonctionnement de l’Etat.

Calixte NGANONGO,

Ministre des Finances et du Budget